Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 décembre 2009

Tania Sollogoub

les babouins du baobab.jpgLes babouins du baobab

Tania Sollogoub

Médium, Ecole des Loisirs, 9 €

Adupa vit sur les rives de l'Orénoque au coeur de l'Amazonie. Enlevée sept ans auparavant par la tribu des indiens Mbayas, elle trouve refuge auprès de la vieille Taoma, qui la considère comme sa propre fille. Adupa va découvrir peu à peu qu'elle peut entendre la voix de la forêt, qu'elle sait parler avec les arbres et les animaux, et surtout à cet étrange couple de babouins qui vit perché sur un baobab.

A partir de faits réels (ce livre est inspiré de l'Amazonie disparue aux Ed. de la Découverte), la construction d'une voie férrée en pleine jungle pour amener le caoutchouc récolté jusqu'à l'océan se transforme en chantier funèbre à force de lutte acharnée contre une nature hostile. En sept parties et un épilogue, le récit se centre sur ce chantier, sur César l'entrepreneur qui ne reculera devant rien, sur Giovanni, un italien de Toscane, l'ingénieur, qui veut faire dévier le tracé, par sécurité pour le futur train et pour les ouvriers. Il ne sera pas écouté mais, observé par Adupa, il découvrira le village indien, apprendra "à enlever ses chaussures", et tentera avec Adupa de protéger le Coeur de la forêt, et d'en découvrir certains de ses secrets.

"Que t'arrive-t-il Taoma ? Tu ne veux plus rêver ? Tu ne veux plus me croire ? Alors comme cela, dans tes dernières minutes, tu aimerais connaître la vérité vraie ? Tu crois donc que c'est la bonne solution à l'heure où tous les tambours du village sont en train de chanter, à l'heure où une petite fille et un grand homme blanc sont assis par terre, au pied d'un baobab, en train de parler avec un vieux singe ? Es-tu bien sérieuse, Taoma, de préferer d'un seul coup la réalité à ce monde-là, qui est le tien ?"

"Prendre ses rëves au sérieux pour ainsi pouvoir changer le monde" telle est la volonté de Tania Sollogoub, qui met dans les mains d'Adupa la force de changer ce monde, en la reliant avec les énergies vitales de la planète et en la positionnant dans une réalité franche et presque documentaire. Enfant au coeur de cette violence, entre les peuples des territoires amazoniens et l'humain ravageur à tout prix au nom d'une lubie capitaliste, elle met en évidence  cette réalité de destruction qui apparaît dans toute son absurdité (l'épilogue, simple constat, est déconcertant). Sa seule arme est ce dépassement des sens qui lui donne accès aux secrets de la terre : elle sait où se trouve le coeur de la forêt, ce coeur qui bat et que les hommes ne doivent jamais atteindre.

Laure Devisme

N. B : Il y avait un garçon de mon age juste en dessous de chez nous, (Medium, Ecole des Loisirs) de Tania Sollogoub, fait partie de la sélection Dévoreurs de livres 2010 niveau 5e 4e.

11 décembre 2009

Rascal trop bien

en 2000 trop loin.jpgEn 2000 trop loin

Texte et illustrations de Rascal

Pastel, 12,50 €

A la manière d'un journal, voici le récit d'un enfant, tout juste âgé de huit ans. Il vit aux Acacias. Son père, lui, vit depuis un an à la "maison d'arrêt". Il doit y rester huit ans.

Par peur du jugement, par pudeur, il raconte que son père est parti faire le tour le terre. Il offre à cet homme incarcéré un voyage autour du monde. "Chaque semaine, j'écris à mon père son voyage à rêver". Evocation d'une réalité, d'un quotidien familial augmenté du filtre de l'imaginaire, qui permet de dépasser cette épreuve. Dans deux cahiers distincts il écrit tout ce qu'il voit, tout ce qu'il fait. L'écriture vient en réaction à l'enfermement, vient rendre la liberté, l'espace. Par le biais de l'écriture et avec l'aide d'un "grand atlas de géographie" l'enfant envoie à son père des lettres pour qu'il puisse s'évader. Le samedi, jour de visite, le père raconte à l'enfant le voyage qu'il a fait. Gibraltar, le Maroc, Tanger, les parfums mélangés. Pour l'enfant c'est le moment de lui dire le manque, l'attente aux Acacias, jusqu'en deux mille trop loin.

A travers ce vocabulaire de la liberté, inventaire des petites choses précieuses, capture d'une vie entière à ressentir, l'enfant de huit ans semble connaitre le monde et ses secrets comme s'il l'avait parcouru.

Un texte doux et touchant face à des illustrations sobres et franches, délicates : des traits de crayons tracés sur un support de bois. Une balançoire, le fil barbelé en haut du mur de la prison, la porte de la cellule, la bougie en forme de huit, les pages des cahiers écrites à l'encre bleue, trois arbres réunis.

Le travail de Rascal est selon Régis Lejonc "hors de notre époque tout en étant résolument surprenant et moderne". Il est graphique, narratif, servi par des techniques multiples et historiques aussi, dans le sens du vécu, des histoires traversées, de la matière. Le bois est le lit de son trait pour cet album, il est aussi le vecteur de notre voyage, puisque nous pouvons, par la seule lecture des images, saisir l'émotion et les subtilités du récit.

Laure Devisme

Pour suivre le travail passionnant de Rascal, il y a aussi...

le D de Rascal.jpgl'ABéCéDaire, la lettre D

petite brocante graphique de Rascal

Editions l'Edune, 9,90 €

 

 

et...

les pensees de Rascal.jpgLes pensées de Rascal

l'Edune, Collection Papillottes, 11,50 €

"Enfant je voulais entrer dans le désordre"

"j 'ai mis les aiguilles du temps dans la botte de foin"

"après mûre reflexion ma pensée a pourri" ...

06 décembre 2009

Nos coups de coeur pour Noël 2009

Retrouvez une sélection des titres que nous aimons

autour de la fête de Noël, du Père Noël, des sapins et des étoiles filantes...

sur notre site de vente

 http://www.loiseaulire.fr/

rubrique Livres de Noël

Vous pourrez également découvrir nos Coups de Coeur du Mois

(rubrique Sélection du mois)

 Bonne fête Monsieur Noël !

13 novembre 2009

Hommage à Pierre Bottero

Un mail qui nous arrive de Varese (Italie) :


Les filles sont bouleversées ce soir car elles viennent d'apprendre la mort de Pierre Bottero.
Hélène m'a annoncé cela en pleurant...
C'était leur écrivain français préféré.

D'autant plus triste pour Hélène qu'elle a réservé son week-end du 28/29 pour aller au salon du livre de Montreuil. Elle voulait entre autres assister à la rencontre Bottero/L'Homme. La disparition de Bottero risque de plomber l'ambiance du salon...

[...]

Anne m'en reparlait ce midi et me disait que de temps en temps elle relisait une de ses trilogies. Quand elle terminait un livre, elle était triste d'arriver à la fin mais se disait : » c'est pas grave, il va bientôt sortir un autre livre »
Mais ce ne sera plus le cas, malheureusement.

 

Article sur le blog de Citrouille.

Hommage à Pierre Bottero sur le site de Rageot, son éditeur.

Questions de regards

photographes de nature.jpgPhotographes de nature

Actes sud, Biosphoto, 15 €

Toujours des cartons, avec parfois de petites merveilles, parfois des interrogations. Dans un carton, des livres d'Actes sud, dont un petit livre avec de superbes illustrations. Je feuillette, c'est beau. De très belles photographies de nature, des photos d'animaux dans leur milieu, en gros plan, des plantes, des arbres, la nature et....stupéfaite ! je m'arrête... : au milieu de toute cette nature à protéger, la photographie d'une mère et son enfant au Sénégal. Je refeuillette agacée, un garçon Massaï deux jours après sa circoncision, une femme âgée accroupie en Inde, un jeune Zoulou, une jeune fille birmane, un enfant Inuit, des enfants Zoulous.

250 photos de l'agence photographique Biosphoto specialiste des images de Nature et d'Environnement. 400 photographes professionnels et amateurs qui témoignent par leur travail, de la richesse du monde dans lequel nous vivons et de la nécessité de le protéger. Une question : que font ces quelques cinq, six portraits d'humains dans cette nature, au milieu de ces animaux ?? Sont-ils à protéger ??

Annie Falzini

05 novembre 2009

Merveilles

les fabuleux voyages Marco Polo.jpgLes fabuleux voyages de Marco Polo

Texte et illustrations de Demi

Circonflexe, 15 €

Après avoir lu diverses versions du Livre des merveilles, l'auteur nous donne sa version du voyage de Marco Polo. Un récit agréable à lire, des illustrations inspirées par la culture orientale du XIIIe siècle, réalisées avec des encres chinoises et des revêtements dorés, utilisant broderie chinoise et indienne, ainsi que des motifs dorés italiens, arabes et perses...Tout cela pour dire que ces illustrations sont très belles, pleines de détails qui nous plongent au XIIIe siècle, nous font rêver et voyager.

Un livre précieux pour découvrir les fabuleux voyages de Marco Polo.

Annie Falzini

23 octobre 2009

Folio Cadet Premières lectures = on n'est pas contents !!

  • Il était une fois un garçon qui vivait de ce côté-ci des montagnes. Il s'appelait Louis.

De l'autre côté des montagnes, un loup menait une vie de luxe incroyable. Son nom à lui, personne ne le connaissait. Le loup était très bon chic, bon genre. (Pour un loup, bien sûr).

Parfois il enfilait son habit...

 

  • Il était une fois un garçon qui vivait de ce côté-ci des montagnes. Il s'appelait Louis.

De l'autre côté des montagnes vivait un loup. Personne ne savait comment il s'appelait. Le loup était très chic (pour un loup, bien sûr).

Parfois il enfilait son habit....

 

Prenez la peine de relire ces deux petits textes, de les redire à voix haute et dites-moi lequel vous préférez. Pour moi il n'y a aucun doute, le premier nous fait goûter la saveur de la langue, le second énonce simplement les faits, sans saveur, sans « rêve »

Le premier texte est le début du classique et savoureux album de Tony Ross : Le garçon qui criait : « Au loup ». En folio benjamin, c'était une histoire sympathique comme de nombreux titres de cette collection. Les adultes pouvaient les lire à leurs enfants et surtout, pour les lecteurs débutants, la mise en page, les illustrations et les textes « riches » faisaient que nous aimions conseiller les titres de cette collection Folio Benjamin.

le garcon qui criait au loup ae.jpg

Mais la deuxième version, plate, triste et insipide est la version que désormais les enfants auront à leur disposition, avec une nouvelle collection : folio cadet - premières lectures.

folio cadet 1res lectures au loup.jpg

Et ce qui me désole c'est que j'ai bien peur que peu à peu il ne nous reste plus que cette nouvelle version : expurgée, triste à mourir.

Les enfants de maintenant n'ont plus droit à la richesse des mots, ceux que l'on aime répéter, ceux qui font rêver... serait-ils plus « sots » que les générations précédente ??? Ou veut-on les rendre plus sots ???????

Je dois reconnaître que tous les textes n'ont pas subit ce terrible sort. La belle lisse poire du prince de motordu est intacte.

Aurait on plus de respect pour Pef que pour les auteurs étrangers ??? Mais en étant honnête, je dois reconnaître que je n'ai pas pu vérifier tous les textes, certains étant manquants.

Annie Falzini

05 janvier 2008

Bjorn arrive enfin!!!

Certains attendaient la sortie d'Harry Potter 7 avec impatience, et d'autres attendaient avec ENCORE PLUS d'impatience la sortie de "Bjorn aux enfers IV"! et...
IL ARRIVE ENFIN!!!
c90016be4f45a272fc59d32043a1100d.jpg
Pour l'occasion, venez rencontrer l'auteur
Thomas LAVACHERY
 en personne à l'Oiseau Lire,
samedi 19 janvier
de 14h à 19h

03 janvier 2008

MEILLEURS VOEUX!!

Nous vous souhaitons à tous

une année remplie de belles et nombreuses lectures!

Annie et Armelle

 

 

d5d1e59a9bfc471634d31d73fe46b006.jpg

LESSIVE

laver la terre

une fois pour toutes

la laver de tous ses maux

des morts, des guerres

et la suspendre propre enfin

à une corde de lumière

entre la lune et le soleil

                                                                                                                                                                    Pierre Chatillon

                                                               Poèmes à crier dans la rue »

                                                                                                                                         Editions Rue du monde

Illustration de Olivier Jeffers

Extraite de l’album « L’extraordinaire garçon qui dévorait les livres »

Editions Kaléidoscope 2007

24 août 2007

retour de vacances...

Retour de vacances, bientôt la rentrée... snif! (mais qui sait, le soeil fera peut-être lui aussi sa rentrée?!). Quoiqu'il en soit, venez découvrir les nouveautés qui commencent à arriver! En voici quelques-unes pour vous donner un avant goût...

Je veux pas aller à l'école, Stephanie Blake - école des loisirs, 12€

500ef5eb848852d3882ff7dec48bafbf.jpg

vous connaissiez Caca boudin, Au loup, ou encore Bebe cadum... vous apprécierez certainement la nouvelle aventure de ce héros, petit lapin au grand caractère! Cette fois-ci, il entre à l'école pour la première fois...

 

Pingouin, Polly Dunbar - école des loisirs, 12,50€

52fbcaba9d311c117ca4e621e4ea7197.jpg

Le petit Ben reçoit en cadeau un adorable pingouin. Mais celui-ci ne parle pas! Ben, déçu, va tout mettre en oeuvre pour que Pingouin ouvre enfin la bouche!

 

Mon frère, Anthony Browne - école des loisirs, 12€

e8afdb4a8d2d1c1acedc7761f5d69196.jpg

Et oui! un nouvel album d'Anthony Browne! Après Mon papa, et Ma maman, voici Mon frère, qui a (je cite) "des sandales trop cool", "des livres cool", "une coupe de cheveux cool", bref, il est vraiment "TROP cool"!!