Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pascal Ruter,

Dévoreurs de livres

Rencontre des lecteurs du collège Marcel Pagnol

avec

Pascal Ruter

DSC03273.JPG

Pour Barracuda for ever

DSC03270.JPG

 

 Barracuda for ever, un roman que j'ai dévoré, j'ai ri, j'ai pleuré, j'ai passé une nuit blanche et dont voici l'histoire. Napoléon, 85 ans, ancien boxeur, ancien taximan, a décidé de se renouveler. Pour cela il divorce de sa tendre Joséphine qui retourne vivre dans le sud loin de lui. Puis il entraîne Léonard, son petit fils dans de rocambolesques aventures. Avec son empereur, hé oui, pas question de l'appeler grand-père, Léonard va rafraîchir la maison (mettre tout sans dessus-dessous,) adopter un chien, tenter d'enlever l'animateur du jeu des 1000€. Et puis, il y a les parties de bowling,Napoléon y est imbattable et gare à ceux qui se moquent, l'ancien boxeur est encore capable d'envoyer quelques jeunes au tapis.
Ainsi Léonard partage sa vie entre son grand-père, son père,Samuel, surnommé « couilles molles » par Napoléon , Eléa, sa mère et son carnet à dessin,  croquant  ceux qu'elle aime. Mais il y a aussi
Alexandre Rawcziik , son énigmatique ami , sa réserve, son écoute, ses silences et son incroyable casquette. Mais, peu à peu, Léonard prend conscience de la perte d'autonomie de son grand-père, , bientôt les rôles s'inversent, c'est Léonard qui mène le combat ;
Barracuda est à la fois un roman sur la complicité entre un grand-père et son petit fils, mais aussi sur le refus de vieillir, repousser la dégénérescence, ne pas ternir notre image aux yeux de ceux qu'on aime.
Annie 

Et, bien sûr les livres de  Pascal Ruter sont à la librairie

ou sur notre site: www.loiseaulire.fr

 

Écrire un commentaire

Optionnel