Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 février 2016

Kochka. La rencontrer, l'écouter...

Mercredi 24 février

Kochka

DSC00018 copie.jpg

à la librairie

Pour une rencontre-dédicaces de 14h30 à 16 heures

et à 17 heures

venez l'écouter lire un conte inédit:

Princesse Samia ou le rêve d'une petite souris

et ensuite, toujours avec Kochka

écouter et écrire des poèmes

-réservation indispensable-

DSC01404.JPG

Et toute la semaine Kochka rencontrera ses lecteurs dans le cadre des Dévoreurs de livres

Vous pouvez vous procurer ces livres à la librairie ou sur notre site

www.loiseaulire.fr 

 

23 juillet 2015

Lire en short

Samedi 18 juillet Martine Bourre était en dédicace à la librairie.

 

DSC01325.JPG

Tout est prêt pour accueillir les enfants.

Mais

Peut-être sont-ils tous partis en vacances ?

DSC01310.JPG

Heureusement tous n'ont pas quitté Evreux.

DSC01323.JPG

Tout au long de la journée,
les enfants ont déguisé
Domino le taureau,
le héros du dernier album de Martine Bourre.

 

Vous pouvez venir admirer leurs dessins, ils sont désormais dans la vitrine !

12:18 Publié dans dédicaces | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres, dédicaces

30 avril 2015

Rencontres du livre d'histoire

RENCONTRES DU LIVRE D'HISTOIRE

 

Des auteurs invités

Des auteurs en rencontre, en dédicace

En littérature jeunesse

vous pourrez rencontrer

 

Sylvie Baussier

DSC01080.JPG

 

Didier Daeninckx

DSC01077.JPG

 

Malika Ferdjoukh

DSC01083.JPG

 

Béatrice Fontanel

DSC01073.JPG

 

Yaël Hassan

DSC01079.JPG

 

Yves Pinguilly

DSC01075.JPG

 

 

Cécile Roumiguière

DSC01085.JPG

Samedi 9 et dimanche 10 mai

de 10H à 18H

Square Georges-Brassens

(devant la médiathèque)

 

01 avril 2015

Le premier roman de Pierre Leseigneur

 Samedi 11 avril 

de 10H à 12H30 et de 14H à 18H

à la librairie

Pierre Leseigneur

Pour son premier roman

Goélands

Editions le Vistemboir: 18,00€

Il y a longtemps que nous attendions ce roman de Pierre Leseigneur car nous avons suivi son entrée en littérature et je dois avouer que nous n'en sommes pas peu fiers. Hé oui, c'est avec le Prix des Dévoreurs qu'il est devenu lecteur, et il se souvient, c'était avec La rivière à l'envers de Jean-Claude Mourlevat, et un peu plus tard avec Bjorn le Morphir de Thomas Lavachery. Après il eut l'écriture dont il à découvert le plaisir avec une enseignante de Français qui lui a fait écrire (à lui et aux autres élèves de sa classe) des poèmes. Puis il y eut des chanteurs comme Grand corps malade, et puis les soirées poétiques avec Franca Maï.

 DSC01023.JPG

Un grand père au fond de sa chambre d’hôpital, sa seule attente est la visite de sa petite fille Kasia, qui lui parle, lui sourit et ainsi l’encourage àvivre. Elle va notamment lui raconter son périple dans cette Pologne qui lui tient à cœur. A son tour il va entreprendre son propre voyage, faire ses propres rencontres. Dans ce premier roman, au thème très original, Pierre fait ses premiers pas dans le petit monde fermé de la littérature. Espérons que ce ne soit pas les derniers.

18:06 Publié dans dédicaces | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres, dédicaces

30 mars 2015

Avril. Venez nous retrouver à la médiathèque

 

A la Médiathèque d'Evreux

Mercredi 8 avril

à partir de 18 heures

Sylvie Deshors 

DSC01029.JPG

Deux de ses romans sont dans la sélection des Dévoreurs de livres

L'école du Tonnerre 10.80€

Illustrations Malik Deshors

Editions Rue du monde

pour les CM

et

Fugueuses  9,20€

Editions du Rouergue

pour les 4èmes

Mais elle est aussi l'auteur de Polars, de premiers romans

Bibliographie sur notre site

www;loiseaulire.fr

ET

 

SAMEDI 11 AVRIL

à 10h30

Pénélope Jossen 

DSC01039.JPG

La Grosse bête 8.20€

Editions de l'Ecole des Loisirs, 8.20€

est dans la sélection des Croqueurs de livres

Venez les rencontrer

dans le cadre d'un cycle littéraire consacré aux auteurs de littérature jeunesse proposé par la médiathèque.

 

 

22 mars 2015

Claude K. Dubois...Le prix Janusz Korczak

 

Des rencontres magiques...

 

DSC01009.JPG

Claude K;Dubois a rencontré trois classes de La Madeleine

La Madeleine, quartier "sensible"

Pour nous ce jour là, un quartier, des écoles, où il se passe des choses extraordinaires

A l'école Joliot Curie

les enfants avaient illustré au fusain et mis en voix l'histoire d'Akim

DSC00975.JPG

 

Une question qui est revenue dans chaque classe:

Dans quelle guerre vit Akim ont demandé les enfants :

J'ai voulu parlé des enfants qui vivent quand c'est la guerre dans leur pays, ou la guerre autour d'eux, mais c'était un peu compliqué à faire parce que il y a déjà des livres sur la guerre et j'avais envie de prendre ce livre d'une façon un peu particulière, de donner l'impression que l'on était cet enfant là, sans raconter beaucoup de choses mais avec beaucoup d’images. J'avais envie de donner les impressions que peut avoir cet enfant, un petit enfant qui se retrouve seul, il a perdu sa famille, plus rien n'existe, tout est détruit. J'avais envie de raconter cette histoire là. Et puis tout à coup, un petit déclic dans ma tête et j'ai enfin pu réaliser cet album qui est un livre important pour moi car il y a dedans tout l'amour que j'ai pour les enfants, et tout l'amour que j'ai pour les gens, pour les personnes qui vivent dans la peur, les personnes qui souffrent, et particulièrement les enfants car ils ne sont pas responsables du monde des adultes. Akim ne comprend pas ce qu'il lui arrive, c'est un enfant, il s'amuse, il joue, il a ses amis et tout d'un coup il se retrouve pris dans quelque chose d'incompréhensible pour lui. Et moi, ça me fait mal au cœur, alors j'avais envie d'en parler

Une question toute simple, une réponse qui a touché les enfants impliqués dans le Prix  Janusz Korczak, un prix,pour un jury d’enfants en hommage au défenseur de leur droit au respect et à la protection .


 

Les enfants de la classe de CM2 de Mr Le Garrec de l'école Michelet avaient un extraordinaire cadeau pour Claude. Une déambulation poétique...Soudain, ils se sont levés, ils ont pris la parole, et dit, des poèmes. C'était magique, on assistait à un ballet poétique, ils se mouvaient, prenaient la parole comme des professionnels.

 


Et l'après-midi

A la bibliothèque de quartier

les questions étaient "très préparées" car enregistrées pour une émission que vous pourrez écouter bientôt sur Principe Actif

il faut vous dire que le matin aussi nous aurions du être à la bibliothèque mais les dangers de l’éclipse

ont confinés les enfants dans leur classe

DSC01014.JPG

Et samedi elle était à la librairie

livres,écoles,rencontres,dédicaces

 

10 mars 2015

Claude K. Dubois...Le prix Janusz Korczak

 

 

Samedi 21 mars

DE 10 H à 12H

et de 14H à 15H

Nous sommes heureux d'accueillir

Claude K.Dubois

Pour son album

Akim court

Editions Pastel -11,50€

AKIM 2.JPG

qui a remporté le prix

 Jugendliteraturpreis 

dans la catégorie "album"   

et il est dans la sélection du

Prix Janusz Korczak

mais

vous la connaissez aussi pour ses albums tout de tendresse

claude k.JPG

 Son petit dernier

DSC0092claudeK 2.JPG

 Boites à bonheurs

Texte de Carl Norac -Editions Pastel -9,70€

 

24 janvier 2015

L'opéra volant Carl Norac et Vanessa Hié

Carl Norac et Vanessa Hié

 

livres,dédicaces,interview

 

"Montrer la beauté est une façon de résister"

 

Carl Norac et Vanessa Hié étaient à la librairie L'Oiseau Lire, samedi, pour dédicacer leur album, L'Opéra volant, paru aux éditions Rue du Monde. Entretien sur l'art et la liberté.

Comment est née votre collaboration sur cet album ?

Vanessa Hié : J'avais dessiné des portraits d'oiseaux costumés et je les ai montrés à Alain Serres (éditeur de Rue du Monde, ndlr). J'avais envie de travailler avec Carl Norac et Alain Serres m'a parlé de lui. Il lui a montré mes dessins.

Et ces oiseaux vous ont fait penser à une troupe d'artistes...

Carl Norac : Oui, quand j'ai vu ces oiseaux, leurs costumes, j'ai pensé à la liberté. Celle de l'oiseau et celle de l'artiste. Le tour du monde de cette troupe, d'abord mal perçue par les villageois avant d'être acceptée, montre bien l'importance de la culture.

Comment avez-vous reçu le texte de Carl Norac ?

Vanessa Hié : Comme une évidence ! Ces oiseaux costumés ne pouvaient vivre que dans une troupe de théâtre.

Souvent, l'illustrateur dessine à partir d'un texte, dans cet album, c'est l'auteur qui a dû écrire à partir d'images. Est-ce une contrainte ?

Carl Norac : Ces oiseaux m'ont plu, je les ai tout de suite imaginés dans une troupe d'artistes. Comme dans tous mes livres, il y a une part d'éléments autobiographiques. Quand j'étais jeune mes parents avaient une troupe de théâtre ambulant qu'on démontait et remontait. On écrit pour les enfants et pour la part de l'enfant qui est encore en nous. pour moi, l'important est de travailler la narration, la symbolique d'un texte et l'affectif pour faire passer certaines valeurs, pour qu'il y ait un contenu.

Aujourd'hui, à la suite des attentats et du climat qui règne en France, pensez-vous avoir un rôle à jouer vis-à-vis des jeunes ?

Vanessa Hié : On en a beaucoup parlé entre auteurs et illustrateurs. J'ai repensé à mon travail et si je n'ai pas le courage des caricaturistes, je pense que mon rôle est de rendre le monde moins moche.

Carl Norac : Oui, montrer la beauté est une façon de résister. La provocation est un autre moyen.

Vous aimeriez faire un livre pour expliquer aux plus jeunes ce qu'il s'est passé ?

Carl Norac : Il y a dix ans, après les attentats de Madrid, j'ai écrit un livre, Le géant de la grande tour, qui parlait du terrorisme et des attentats du 11 septembre aux États-Unis. C'était une fable où la sagesse des hommes fait taire la violence. J'ai donné beaucoup d'interviews sur ce livre en France et en Belgique mais le livre ne s'est pas du tout vendu. Ce n'est pas facile d'entrer dans une librairie en demandant un livre sur le terrorisme...

Alors comment en parler ?

Il faut faire attention à ne pas faire un parallèle trop facile et mal perçu et surtout ne pas manipuler les enfants. Et depuis quelque temps, il y a des thèmes plus délicats à traiter. Regardez la polémique autour du livre Tous à poils (album sur la nudité dénoncé par l'élu UMP Jean-François Copé, ndlr)... Je pense qu'il ne faut pas se censurer, on peut aborder beaucoup de sujets dans les contes et surtout continuer à faire des livres drôles. Savoir prendre de la distance grâce à l'humour et savoir rire de soi.

Entretien : Béatrice Cherry-Pellat

 

Vous pouvez écouter l'émission concernant

Carl et Vanessa

 ICI


 

 

09 janvier 2015

Carl Norac et Vanessa Hié en dédicace

Lire rend libre

La liberté de la presse c’est la nôtre

 

charlie.jpg

difficile après ce mercredi noir de faire la fête

pourtant la vie continue

et nous vous invitons

samedi 17 janvier

à une rencontre dédicace

avec

Vanessa Hié et Carl Norac

pour

l’Opéra volant

Un hommage flamboyant au monde des artistes, aux gens du spectacle…et à tous les amoureux du fascinant monde des oiseaux.

full_opera-volant.jpg

Oisel sort de son œuf complétement émerveillé par ce monde qui l’entoure. Et il le sait, quand il sera grand, il sera artiste ! Mais il faut bien gagner sa graine en attendant la célébrité. Maçon de nid, cueilleur de fruit ou gardien d’oisillons… Rien ne lui convient ! Une cigogne lui confie  un travail délicat, emmener Léna, une petite fille, à la ville. Sur la route difficile, Oisel et Léna font la connaissance d’une troupe d’artistes. Dès lors le chemin se fait en chantant et en dansant ! Mais la ville s’avère très peu accueillante pour les troubadours… L’oiseau et ses compagnons contraints d’abandonner l’enfant  partent sur les routes avec leur Opéra Volant, mais Oisel pense sans cesse à Léna.

Un très beau texte de Carl Norac, poétique et sensible sur la vie d’artiste avec des personnages haut en plumes colorées ! De belles illustrations de Vanessa Hié qui maîtrise parfaitement sa technique de peinture et de collage. Le mélange des couleurs et des motifs donnent vie à cette troupe d’oiseaux artistes, dans un esprit victorien.

Charlotte

 

opera volant.JPG

L'Opéra volant

Rue du monde

22,90€

 

vanessa Carl.JPG

 

 Carl et Vanessa

Samedi 17 janvier de 11H à 12H

et de 14H à 18H

 


 

17:32 Publié dans dédicaces | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres, dédicaces

02 décembre 2014

OlivierDesvaux dernière dédicace de l'année

Disponible

prenant le temps d'échanger, de dessiner

Olivier Desvaux 

a séduit enfants et parents 

 

DSC00661.JPG

 

C'était la dernière dédicace de l'année, 

mais

nous nous retrouverons 

samedi 17 janvier

avec

Carl Norac

et

Vanessa Hié

pour

 

DSC00667.JPG

 

 22,90€ aux éditions Rue du Monde

 

Et pour vous donner envie, une illustration

DSC00671.JPG

Et, en attendant nous vous ferons partager quelques coups de cœur

 

Retrouvez et commandez
les livres sur notre
site www.loiseaulire.fr