Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 mars 2015

Une journée avec Anne-Laure Bondoux

Vendredi 13 mars

Anne-Laure Bondoux

à rencontré ses jeunes lecteurs

dans le cadre du Prix des dévoreurs

Les médiathèques du Neubourg et de Brionne 

accueillaient les élèves des collèges Pierre Corneille et Pierre Brossolette

DSC00951.JPG

DSC00953.JPG

 

 Et le soir

Anne-Laure était  à la librairie

pour une rencontre passionnante

Elle a captivé ses lecteurs jeunes et  adultes

DSC00961.JPG

 

Une vidéo d'Anne-Laure lisant et expliquant un extrait de son livre

Le Temps des miracles

Regardez et vous comprendrez pourquoi nous étions passionnés

 

Vous pouvez retrouver les romans d'Anne-Laure à la librairie.

Pour en savoir plus

Notre site

 

17 février 2015

Lettre à Marion

 

Marion a reçu un

extraordinaire cadeau

Une lettre

et quelle lettre

 

marion brunet,evreux,dévoreurs de livres,prix littéraire

 

10 février 2015

Marion Brunet rencontre ses lecteurs

Dans le cadre du prix des dévoreurs 2014,

Marion Brunet

est venue expressément de Marseille

pour rencontrer les élèves de CM2 et 6ème

qui participent à cet événement.

 

DSC00890.JPG

 

 

DSC00887.JPG

Les enfants ont pu dialoguer avec Marion.

Elle leur a en avant-première lu, les deux premiers chapitres de la suite des aventures de Yoan, Abdoul et La Boule dans

L'Ogre au Pull rose griotte

Entre deux rencontres Marion Brunet a répondu aux questions d'Annie

L'interview

ICI

 

dévoreurs de livres,evreux,librairie,marion brunet

 

L'Ogre au Pull vert moutarde, éditions Sarbacane, coll. Pépix, 9,90€
L'Ogre au Pull rose griotte, éditions Sarbacane, coll. Pépix, à paraître le 4 mars 2015

Marion Brunet est également auteure de romans pour grands ados :

 

dévoreurs de livres,evreux,librairie,marion brunet

 

Frangine, Dans les dévoreurs 3ème en 2013, éditions Sarbacane, coll. Exprim', 14,90€
La Gueule du Loup, éditions Sarbacane, coll. Exprim', 15,50€

21 septembre 2012

Sélection Dévoreurs de livres

v CM v

 

9782211208550.jpgMardi maudit

Jérôme Lambert

Ecole des loisirs , 2012, 8€70

 

Si quelqu’un de proche vous dit: « il faut que je te parle », vous vous attendez à quelque chose de désagréable, et, c’est ce qui arrive à Lucien, quand, un mardi, Fatou, son amoureuse, prononce ces mots. Et à partir de ce malentendu toute sa vie est chamboulée. Il se fâche avec son ami de toujours : Crouton, et puis, sa mamie qui pourtant n’a pas l’âge de l’amour va se remarier alors, que lui, son amoureuse l’a quitté ; la vie est vraiment injuste. Comment aimé les mardis, après cela ? Le personnage de Jérôme Lambert que nous avions déjà rencontré dans « J’aime pas le lundi » est attachant. Lucien est un adolescent qui se cherche, se fait des films, s’embrouille, il est drôle et poignant.

Annie L’Oiseau lire


 

001185600.jpgUn départ en fanfare

Gilles Abier

Acte Sud Junior, 2012, 7€50

 

Joséphine est inscrite au club depuis 15 jours, elle est déjà en compétition, ses parents sont là dans les gradins, l'entraîneur lui fait un signe, c'est à elle de faire sa démonstration. La musique commence. Joséphine, le cœur battant, doit s'élancer ! Au lieu de ça, elle s'adresse au jury, elle explique avec le sourire et grâce tout ce qu'elle devrait faire, mais elle ne fait aucune acrobatie ! Joséphine en a marre de toutes ces activités que sa mère la force à faire pour qu'elle se fasse des amis !... En randonnée exclue ! En poterie exclue ! En photo exclue ! Elle préfère aller rendre visite à sa vieille voisine qui lui raconte sa jeunesse au temps où elle était amie avec sa grand-mère. En l'écoutant, Joséphine découvre un secret que sa famille ne connaît pas.
Superbe histoire drôle et touchante.

Anne-Marie BDP


 

Mayo--ketchup-o-lait-de-soja.jpgMayo, ketchup ou lait de soja

Gaia Guasti

Thierry Magnier, 2011, 8€20

 

Un beau jour, Noah voit Elianor arriver dans sa classe. La nouvelle a une drôle d'allure. Tout le monde l'évite et cela semble avoir toujours été ainsi. C'est qu'elle porte une  drôle d'odeur sur elle. Cette odeur qui repousse la plupart des élèves va attirer Noah. Il ne la trouve pas désagréable, lui, juste particulière. Il sent qu'il pourrait aider cette nouvelle arrivée. Ils vont se rapprocher et Noah va apprendre ce qu'est réellement la tolérance.

Un roman original pour parler de la tolérance en abordant la naissance et les péripéties d'une amitié entre de jeunes adolescents. Les personnages sont attachants. La vision portée par ces adolescents sur le monde des adultes est intéressante.

Christelle BDP


 

cc1f54c44a58a6fe25a3c222e613ed305bcbe8ce.jpgQui a tué michka ?

Irène Cohen-Janca

Rouergue, 2012, 6€70

 

Nora vient d’emménager dans une nouvelle maison. Normalement ce devrait être la maison du bonheur. Elle a sa chambre, un grenier pour stocker les souvenirs, mais… Mais le bonheur c’était avant, avant que sa maman ne l’aime plus, avant qu’elle ait oublié les mots doux  et ne l’appelle plus que sèchement, « Nora », et quand elle pouvait se confier à Michka. Michka, égaré dans le déménagement et possesseur de tous ses secrets. Aussi, Nora va mal. En classe c’est la dégringolade, plus rien ne l’intéresse, elle est malheureuse.

Alors, comme le Michka de l’histoire de Marie Colmont, levant bien haut les jambes, elle décide de quitter la maison.

Un beau texte, émouvant, le mal- être de cette petite Nora est crédible ainsi que la réaction de la maman dont on ne comprend qu’à la fin le pourquoi de son attitude.

Annie L’Oiseau lire



CVT_Au-bout-la-bas_8887.jpegAu bout là-bas

Anne Vantal

Acte Sud junior, 2012, 7€50

 

Chaque année, Mamycha reçoit ses cinq petits enfants pour 15 jours de vacances. Une maison à la campagne, que les enfants connaissent bien. Mais leur curiosité est éveillée par la maison voisine, inoccupée depuis longtemps elle semble maintenant habitée, mais, les volets restent clos toute la journée, la lumière ne s’allume que le soir. Ils s’interrogent, mènent l’enquête ; le mystère s’épaissit. Mais ils ne trouveront pas seuls la solution de l’énigme. Vacances, enquête policière, un petit roman bien mené dont la chute nous ouvre à la différence.

Annie L’Oiseau lire

 

 

Akoumi.jpgAkoumi le maladroit

François Faucon

Acte Sud Junior, 2011, 8€

 

Akoumi de la tribu maya des Chichen-itza est un jeune garçon très maladroit. Comment peut-il ainsi devenir l’héritier de la couronne ? Lorsque son père le roi décide de le mettre à l’épreuve en lui faisant subir l’épreuve initiatique du  « perce-langue », Akoumi se rebelle et refuse. Devant ce crime, le roi fait enfermer son fils mais celui-ci fuit dans la jungle. Il va lui falloir affronter la faim, maîtriser ses peurs et regagner l’estime de tous. De multiples aventures l’attendent et il sera aidé dans sa quête et ses choix par Tupet un criquet. Il va également faire la rencontre d’Ondouli, la gardienne du talisman qui empêche le terrible dieu Cama Zotz de sortir. La curiosité d’Akoumi l’amène à libérer ce dieu et les catastrophes se déchaînent. Mais Akoumi va réussir et trouvera la confiance qui lui faisait défaut et le respect des membres de sa tribu.

Un roman  initiatique qui tient la route.

Anne-Marie  BDP

 

 

La rue qui ne se traverse pas.jpgLa rue qui ne se traverse pas

Henri Meunier-illustrations Régis Lejonc

Edition Notari, 2011, 18€30

 

Un album tout en hauteur comme les façades de La rue qui ne se traverse pas. Dans cette rue vit une jeune fille, sa fenêtre est juste en face de sa fenêtre à lui. Entre eux, le vide. Ils se regardent, ils s’observent, ils s’aiment, mais un gouffre les sépare.

Heureusement pour communiquer, ils ont les oiseaux qui portent les rêves et les graines de l’amour.

Et, pour nous dire cette histoire, un texte merveilleux, poétique, jonglant entre rêve et réalité, et les sublimes illustrations qui magnifient le texte. Régis Lejonc dans cet album nous montre tout son talent.

Annie L’Oiseau lire

 

 v 6e v

 

9782211208550.jpgMardi maudit

Jérôme Lambert

Ecole des loisirs , 2012, 8€70

 

Si quelqu’un de proche vous dit: « il faut que je te parle », vous vous attendez à quelque chose de désagréable, et, c’est ce qui arrive à Lucien, quand, un mardi, Fatou, son amoureuse, prononce ces mots. Et à partir de ce malentendu toute sa vie est chamboulée. Il se fâche avec son ami de toujours : Crouton, et puis, sa mamie qui pourtant n’a pas l’âge de l’amour va se remarier alors, que lui, son amoureuse l’a quitté ; la vie est vraiment injuste. Comment aimé les mardis, après cela ? Le personnage de Jérôme Lambert que nous avions déjà rencontré dans « J’aime pas le lundi » est attachant. Lucien est un adolescent qui se cherche, se fait des films, s’embrouille, il est drôle et poignant.

Annie L’Oiseau lire

 

 

Mayo--ketchup-o-lait-de-soja.jpgMayo, ketchup ou lait de soja

Gaia Guasti

Thierry Magnier, 2011, 8€20

 

Un beau jour, Noah voit Elianor arriver dans sa classe. La nouvelle a une drôle d'allure. Tout le monde l'évite et cela semble avoir toujours été ainsi. C'est qu'elle porte une  drôle d'odeur sur elle. Cette odeur qui repousse la plupart des élèves va attirer Noah. Il ne la trouve pas désagréable, lui, juste particulière. Il sent qu'il pourrait aider cette nouvelle arrivée. Ils vont se rapprocher et Noah va apprendre ce qu'est réellement la tolérance.

Un roman original pour parler de la tolérance en abordant la naissance et les péripéties d'une amitié entre de jeunes adolescents. Les personnages sont attachants. La vision portée par ces adolescents sur le monde des adultes est intéressante.

Christelle BDP



La rue qui ne se traverse pas.jpgLa rue qui ne se traverse pas

Henri Meunier-illustrations Régis Lejonc

Edition Notari, 2011, 18€30

 

Un album tout en hauteur comme les façades de La rue qui ne se traverse pas. Dans cette rue vit une jeune fille, sa fenêtre est juste en face de sa fenêtre à lui. Entre eux, le vide. Ils se regardent, ils s’observent, ils s’aiment, mais un gouffre les sépare.

Heureusement pour communiquer, ils ont les oiseaux qui portent les rêves et les graines de l’amour.

Et, pour nous dire cette histoire, un texte merveilleux, poétique, jonglant entre rêve et réalité, et les sublimes illustrations qui magnifient le texte. Régis Lejonc dans cet album nous montre tout son talent.

Annie L’Oiseau lire



9782211207959_1_75.jpgLe Creux des maths

Christine Avel 

Ecole des loisirs, 2012, 8€20

 

Abel  a onze ans et est nul en maths. Pour son grand malheur c’est le loin d’être le cas du reste de la famille. Sa mère a décroché la  prestigieuse médaille Fields (récompense internationale) et ses frères  sont de petits génies  qui, bien qu’ayant deux ans de moins, se retrouvent en 6e en même temps que lui !! Pour son anniversaire Abel  reçoit une lettre mystérieuse : il aurait remporté un concours de maths et aurait l’honneur de voyager jusqu’en Finlande pour rencontrer le grand mathématicien Elias Chomsson. Ses frères qui n’avaient pas l’âge requis pour le concours, ont emprunté son nom pour pouvoir participer. Direction Finlande donc où l’attend un mathématicien un peu loin des clichés habituels...

Un petit roman bien rythmé et drôle.

Mélissa Médiathèque de Vernon



97822112079352.jpgTempête au haras

Chris Donner

Ecole des loisirs, 2012, 8€70

 

Jean-Philippe est né dans un box, tout près d'une jument et de son poulain fraîchement né. Ses parents  sont employés dans le haras d'un riche propriétaire, il vit tous les jours au milieu des chevaux et les connaît par cœur et son rêve est de devenir jockey. Mais ce rêve se brisera  un soir d'orage, en même temps que sa  colonne vertébrale, sous les coups d'une jeune jument paniquée.

Une histoire forte, celle d'un petit garçon dévoré par la passion et que rien ne peut arrêter. Ce n'est pas larmoyant, il y a un petit côté aventure plutôt agréable.

Anne-Marie BDP


 

9782330000431.jpgLe cahier du bout du monde

Françoise Grard

Acte Sud Junior, 2011, 7€70

 

Ce soir du 25 décembre, comme tous les ans, le père d'Anna  la narratrice, entraîne sa femme et ses deux enfants dans une promenade en bord de mer.

A la suite d'une maladresse, Anna, sa mère et son frère se réfugient dans un bunker pendant que le père va  chercher de l'aide.

Fatiguée et un peu effrayée, Anna  découvre dans un sac à dos  abandonné un cahier qu'elle lit. Quelle ne sera pas sa surprise quand elle rencontrera peu de temps après l'auteur du cahier !

Mystère et amitié sont les thèmes principaux de cette histoire.

Sylvie enseignante


 

1306251477fortcommeulysse.gifFort comme Ulysse

Sylvaine Jaoui

Casterman, 2012, 5€25

Eliott, un collégien de sixième est atteint d'une maladie incurable des  yeux et perd peu à peu la vue.

Entre sa mère qui a perdu sa joie de vivre, son père trop présent, les réflexions et moqueries des autres, il oscille entre rage et désespoir. Il voudrait tellement montrer à son entourage qu'il n'est pas différent. La documentaliste du collège lui viendra en aide discrètement et lui facilitera l'accès aux cours. Des passages émouvants et de l'humour émaillent ce joli roman plein de sensibilité sur le thème du handicap et de la différence.

Sabine enseignante


v 5e v

 

 

catfish-histoire-combats-liberte-courage-L-VdM0N4.pngCatfish

Maurice Pommier

Gallimard Jeunesse, 2012, 20€

 

On est d’abord frappé par la beauté de « l’objet » Un couverture cartonnée, des ombres chinoises  en creux, sur un dégradé de couleur corail, un beau papier, une belle mise en page et de superbes aquarelles, sépia ou couleurs, en fonction du récit.

C’est l’histoire de Catfish, le petit «  Nèg », que Vieux Georges a trouvé dans la porcherie et que le «  Blanc- qui-tape » baptisera Scipio. Peu à peu, Vieux Georges apprivoise Scipio, et ainsi, ils se confient leur histoire. Scipio raconte celle d’un petit esclave noir venu des Antilles sur le bateau chargé de fûts de mélasse, et Vieux Georges, celle de la traite des Africains.

Heureusement pour Scipio, Vieux Georges est un homme bon. Très vite il se rend compte que Scipio est futé, adroit, mais pas très robuste. Aussi pour la première fois de sa vie, Vieux Georges s’adresse au Blanc-qui-tape pour lui suggérer d’utiliser l’habilité de Scipio. C’est ainsi que Scipio se retrouve dans l’atelier de Jonas, le tonnelier, qui lui apprendra son métier, mais aussi à lire, et, un jour, fera de lui un homme libre : Catfish.

Annie L’Oiseau lire

 

 

 

72000501.gifLe retour de la demoiselle

Cathy Ytak

Ecole des loisirs, 2011, 9€20

 

Brian et ses parents ont tenté pour empêcher la construction d'un projet immobilier aux portes de leur maison située en pleine nature. Alors que le chantier démarre, Brian fait la rencontre d'une jeune harpiste et de sa petite sœur, avec lesquelles il va se lier d'amitié.
Belle découverte de cette auteure qui marie dans ce livre des thèmes comme la protection de l'environnement, la mort, l'amitié et la route parfois difficile qui mène à l'âge adulte. De la citoyenneté, de la poésie, de la musique (en annexe, quelques notes sur les différentes harpes, une petite discographie permet de prolonger avec grand plaisir la découverte.

Anne-Marie BDP


 

9782364740396.jpgLa petite terreur de Glimmerdal

Maria Parr

T. Magnier , 2012, 11€70

La vallée de Glimmerdal est creusée au bout d'un fjord en Norvège. C'est là que vit Tonje, une fillette de 9 ans avec de l'énergie à revendre, pleine d'optimisme, de curiosité et de générosité. Elle est la seule enfant de la vallée, ce qui ne l'empêche pas de jouer dans la neige  et de chanter à longueur de journée avec son meilleur ami, Gunnvald, soixante-douze ans. Les chants de Tonje et la mélodie du violon de Gunnvald se mêlent aux bruits de la vallée, saison après saison. Certes, Tonje rêve que d'autres enfants viennent pour qu’elle puisse leur faire découvrir Glimmerdal, ses montagnes, ses torrents, ses cabanes de berger. Elle aimerait aussi que sa mère ne travaille pas au loin une bonne partie de l'année. Elle souhaiterait que le propriétaire du camping jouxtant la ferme de son père apprécie ses chansons et ne déteste pas les enfants, elle en particulier. Mais, surtout, elle voudrait découvrir pourquoi son vieil ami, son confident  semble avoir des secrets pour elle, depuis qu'il a reçu une mystérieuse lettre d'un pays étranger. L’inébranlable optimisme de Tonje et l'amitié indéfectible pour son vieux compère vont se confronter à la difficulté de comprendre les adultes, leurs choix et leurs conduites. Mais cette impétueuse fillette ne s'abandonne jamais au découragement. En déployant toute son inventivité, son imagination, son amour et sa force de caractère elle fera tout pour sauvegarder l'harmonie si particulière de sa vallée.

Emouvant, tonique, , attachant, mystérieux, sensible, drôle, que dis-je, drôlissime, voilà quelques adjectifs qui qualifient ce roman.

Bernadette Médiathèque de Vernon

 

 

9782812602993.jpgLe Grand cheval bleu

Irène Cohen-Janca

Rouergue, 2011, 12€20

 

Ce roman est inspiré d'une histoire vraie : en 1974, un cheval bleu, symbole de l'ouverture de l'hôpital psychiatrique voulue par l'initiateur de la psychiatrie démocratique Franco Basaglia, a parcouru la ville de Trieste avec son cortège de malades.

Paolo habite un hôpital psychiatrique : sa mère travaille à la lingerie. Son ami est Marco, le cheval de l'hôpital. Celui-ci est vieux et voué à la boucherie. Paolo va défendre son ami auprès du nouveau psychiatre de l'hôpital qui souhaite redonner de la liberté aux fous. Alors pourquoi  pas au vieux cheval ?

Un beau texte poétique bien servi par les illustrations en noir et bleu. Une histoire d'amitié entre un jeune garçon et son cheval en même temps qu'une approche de la psychiatrie.

Anne-Marie BDP

 

 

9782812602559.jpgLe rire des baleines

Rachel Coremblit

Rouergue, 2011, 8€70

 

Antoine vit avec sa mère qui ne subvient plus à ses besoins, elle décide de l'envoyer vivre chez son père. Ce dernier habite dans le Sud de la France où il a refait sa vie avec Hélène et sa fille Abigaël qui est la hantise d'Antoine car elle est parfaite et énervante.

Météo France lance un avis de tempête le lendemain matin. Hélène part chercher son mari à Nîmes en laissant les deux  adolescents dans la maison.

Ils vont se retrouver avec deux autres habitants de l'impasse, Bertrand, un marginal avec lequel Antoine a sympathisé, et Yolande, une vieille dame solitaire. La dramatique montée des eaux va pousser les quatre personnes à se rapprocher pour, dans un premier temps, sauver la vieille dame des vagues, dans un deuxième temps, établir un plan d'urgence  et survivre jusqu'à l'arrivée des secours.

Anne-Marie BDP

 

 

sublutetia-la-revolte-de-hutan.jpgSublutetia, La révolte de Hutan

Eric Senabre

Didier jeunesse, 2011, 14€20

 

Nathan et Keren participent à une sortie scolaire à Paris et doivent regagner leur école en métro. Seulement, ils perdent le groupe et voient passer la rame qui ramène leurs camarades de classe. Pas d’autre choix alors que d’attendre la suivante. Mais celle-ci les emmènera bien plus loin qu’ils ne peuvent l’imaginer, à la découverte d’un monde souterrain et de ses habitants étranges. Ces enfants verront-ils le bout du tunnel ?

Ce roman nous entraîne avec force dans un monde inconnu et pourtant si célèbre : le métro parisien et son histoire. On plonge très loin avec ces deux enfants, on frissonne entre deux rames devant les dangers de cette nouvelle terre et on est excité à l’idée d’en savoir plus.

Sublutetia est un premier roman : pour son auteur, Eric SENABRE, qui nous offre un récit haletant et qui propose une réflexion très intéressante sur la société actuelle et sur notre façon d’envisager le monde ; pour la maison d’Edition Didier Jeunesse, qui prend le pari d’ouvrir son catalogue à ce genre littéraire. La Révolte de Hutan est le premier tome d’une trilogie : vivement la suite !

Pauline et Gwen L’Oiseau lire


 

9782848655260_1_75.jpgLe Secret d'Esteban

Axl Cendres
Sarbacane, 2012, 6€

 

Très tôt, Esteban découvre le monde de la tauromachie à travers les souvenirs  de sa grand-mère. Elle lui raconte le grand torero que fut son grand-père, si beau dans son habit de lumière, si courageux et si talentueux. La grand-mère d’Esteban  va ainsi donner envie à son petit-fils de devenir lui aussi torero. En marchant sur les traces de son grand-père, Esteban se montrera tout aussi talentueux. Destinée ou hasard ? Comme son grand-père, Esteban voudra prouver qu’il est le meilleur des  matadors et pour cela, il sera tenté de participer à une corrida interdite au péril de sa vie pour parvenir au summum de son art.  Il se retrouvera face à face avec l’Eterno, un terrible taureau qui semble tout droit sorti de l’enfer. Son grand-père y a laissé la vie. Esteban se montrera-t-il plus fort ?

Ce bref roman évoque la passion dévorante d’un jeune homme pour la tauromachie. A travers le parcours d’Esteban, le lecteur est mené à s’interroger sur les thèmes de la transmission familiale, de la passion et de l’orgueil. Le récit prend des allures de conte fantastique : Esteban semble comme ensorcelé par le désir de vivre des sensations toujours plus fortes. Le rythme rapide du récit suscite la curiosité du lecteur pour ensuite le tenir en haleine jusqu’au dénouement final.

Christelle ROSE BDP


v 4e v


 

9782203047204.jpgLe carnet rouge

Annelise Heurtier

Casterman, 2011, 12€

 

Marie a 16 ans, est lycéenne, vit seule avec sa mère dans la banlieue de Lille, a des traits asiatiques.  La question de ses origines l’a toujours profondément intriguée. Mais sa mère a toujours refusé de la renseigner. Ne pouvant parler à sa mère, elle se confie souvent à son meilleur ami.

Un homme âgé la suit, l’aborde dans la rue et lui confie un mystérieux carnet rouge qui représente l’histoire de sa grand-mère népalaise, Sajani. Cette dernière, décédée depuis, était dans son enfance une « Kumari », c’est-à-dire une jeune fille considérée comme l’incarnation de la déesse. Selon la tradition et jusqu’à ce que le sang coule, cette « Kumari » sera traitée comme une princesse. Ensuite, elle sera remplacée et retournera dans sa famille. Le problème est que Sajani n’a rien appris, elle a toujours été servie. Elle n’a pas supporté cet état et a quitté sa famille. Elle a alors été repérée par un homme qui l’a bichonnée pendant un certain temps puis l’a envoyée dans un bordel où elle est restée pendant cinq ans. C’est grâce au grand-père qui vendait de la nourriture dans une petite échoppe proche qu’elle a pu sortir de cette situation. Elle était enceinte : c’est ce que la mère de Marie ne supportait pas.

Roman qui alterne le récit de Marie et de sa vie actuelle et le journal de Sajani sa grand-mère népalaise qui aborde ce pan de la culture népalaise et les conséquences dramatiques qui en découlent. Captivant. Deux  récits d’adolescente à deux  générations de différence. Récits à la première personne tout en finesse et en délicatesse.

Anne-Marie BDP


 

9782278059249.jpgLe cœur en braille

Pascal Rutter

Didier Jeunesse, 2012, 14€20

 

Victor entre en classe de 4e. Il retrouve son meilleur ami Haïçam, grand amateur de loukoums, joueur d’échecs émérite et fils du concierge de l’établissement. Victor a promis à son père et au CPE, qu’il surnomme Lucky Luke, de faire des efforts. L’adolescent fait de son mieux, tâchant d’améliorer ses résultats scolaires et d’éviter les punitions, bien qu’il ait une nette préférence pour la musique des Rolling Stones et la restauration des Panhard avec son père. Mais un jour, sa vie est bouleversée par l’arrivée d’une nouvelle élève, Marie-José. Elle est un génie absolu et une violoncelliste brillante. Grâce à elle, les contrôles de maths prennent une autre saveur : elle accepte de l’aider à surmonter ses difficultés. Victor découvre que Marie-José a un secret elle aussi. Pourra-t-il l’aider à son tour ?

Ce roman, aux personnages attachants, est  tour à tour drôle, tendre ou poignant.

Nina enseignante


 

54_Plan_B_pour_l_ete.jpgPlan B pour l’été

Hélène Vignal

Rouergue, 2012, 13€

 

Louise attend impatiemment les vacances d’été : après une semaine chez sa grand-mère avec sa mère, elle doit retrouver son grand ami gay Théo pour une semaine en camping. Malheureusement, sa mère est obligée de retourner à son travail pour un imprévu de dernière minute. Louise est donc coincée chez sa grand-mère et cela risque de ne pas être très drôle, vu le caractère de sa grand-mère et les habitudes que celle-ci a instaurées  depuis de nombreuses années entre scrabble et alimentation bio.

Louise fait le forcing pour trouver un plan B. Cela va l’amener à découvrir des côtés  ignorés de sa grand-mère et comment cette dernière en est arrivée à cette organisation si précise.
Louise va décider sa grand-mère à venir en camping. Cela n’est pas gagné surtout lorsqu’elles arrivent dans un camping surchargé. Mais c’est sans compter sur Théo et son caractère enjoué. Celui-ci  va dérider la grand-mère et celle-ci, passée l’appréhension causée par le changement, va se plaire, rencontrer des amis.

Un roman plaisant, drôle, riche et très ancré dans l’actualité car il aborde de nombreux thèmes (guerre d’Algérie, spiritisme, culture bio, amitié, amour, relations de famille). Le style est fluide. Il aborde avec tendresse les relations intergénérationnelles. C’est enfin un roman optimiste qui respire la joie de vivre.

Anne-Marie BDP


 

9782211205597.jpgLa balade de Jordan et Lucie

Christophe Léon

Ecole des loisirs, 2012, 10€20

 

Lucie rentre en 4ème au collège; cette année le principal adjoint propose à des volontaires de prendre en charge des élèves scolarisés en classe UPI (unité pédagogique d'intégration).

La jeune fille hésitante finit par accepter de s'occuper de Jordan qui devient son "filleul".

Au début elle se montre distante et renonce même à le parrainer pourtant peu à peu  ils tissent des liens. Lucie se confie à Jordan qui est tout à son écoute et elle se montre troublée par son comportement.

Comment cette relation évoluera-t-elle ?

Naima enseignante


 

En-fuite.jpgEn fuite

Thierry Robberecht

Syros, 2011, 13€

 

Matthieu (9 ans) et sa sœur (3ans) sont enlevés par leur père qui ne supporte plus de voir ses  enfants que deux  week-ends par mois suite à un divorce. S'ensuit une vie de cavale aux quatre coins de la France, cachés dans des cabanes ou caravanes abandonnées. Ils ne possèdent presque rien. Le père, cependant, s'attache à faire la classe à ses enfants. Il trouve des petits boulots qui leur permettent tout juste de se nourrir. Cela dure huit ans avec  peu de répit, une crainte permanente d'être retrouvé par la police et, pour les enfants, le souvenir constant d'un amour maternel dont ils ont été privés brutalement. Bien que victimes, le frère et la sœur ne trouvent pas la force d'échapper à leur père car ils redoutent les conséquences dramatiques que cela entraînerait (emprisonnement). Cette vie de fuite semble sans espoir mais un évènement déterminant va se produire.
Ce récit (raconté par Matthieu) est palpitant et bien mené. Le ton juste rend vraisemblable cette histoire librement inspirée d'un fait divers.

Un suspense qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

Des frissons…

Des moments d'émotion retenue et un regard réaliste sur des sentiments complexes qui poussent un père désespéré à faire un choix extrême et des enfants à protéger de ce ravisseur qui est leur propre père.

Un roman fort qui fait réagir et réfléchir dans la même veine (en mieux, selon moi) que "Délit de fuite" de Christophe Léon.

Sylvie  Médiathèque de Bernay


 

blue-cerises-l-ange-des-toits.jpgBlue Cerises, L'ange des toits

Sigrid Baffert

Jean-Michel Payet

Maryvonne Rippert

Cécile Roumiguière

Milan, 2011, 10€50

 

Quatre amis, quatre personnalités, quatre destins, pour quatre auteurs ! Sigrid Baffert, Jean-Michel Payet, Maryvonne Rippert et Cécile Roumiguière se sont réunis pour nous offrir « Blue Cerises », chacun incarnant un personnage.

 

-Violette, qui  va passer ses vacances loin des « Cerises » avec son grand-oncle Ernesto en pleine cambrousse dans le sud de la France. Mais elle y croisera Constant, plus vieux, plus mûr, peut-être trop ?

-Zik, qui s'évade en contemplant Paris des toits, où elle croisera un ange. A-t-elle rêvé ce concert dans les catacombes de Paris où il l'a attiré ?

-Satya, élevé par ses grands-mères après le décès de ses parents. Il croisera la route d'Indiana lors d'une soirée. Il n'aura alors de cesse de vouloir la connaître, la comprendre, alors qu'elle ne fera que jouer avec lui et s'enfuir. Mais il y a des destins auxquels on ne peut échapper.

-Amos, son père doit être muté sur un autre continent. Vivre loin des « Cerises » et de l'envoûtant Lucas ? Impensable ! Et qui est l'inconnu qui téléphone tous les jours ? Sa mère partie sans jamais donner de nouvelles ?

 

Et puis il y a Olivia, un secret qui les réunit tous.

Ce premier tome nous met l'eau à la bouche. Les auteurs nous dévoilent des personnages aux caractères différents mais complémentaires.

Un roman à quatre mains réussi !

Charlotte L’Oiseau lire


 

9782701163154_1_75.jpgBlackmail

Françoise Grard

Belin, 2012, 6€60

 

Thomas est un garçon réservé, secret, qui ne se fait guère entendre ni au collège ni à la maison. Le jour où sa mère quitte le domicile familial pour refaire sa vie, Thomas a du mal à faire face. Entre une grande sœur enjouée et épanouie qui partage une forte complicité avec sa mère, et un père reclus et taciturne, il ne trouve pas sa place. C’est dans l’écriture de son roman que Thomas se réfugie. Un récit historique dans lequel il transpose jour après jour les tribulations de sa propre existence. Mais un soir, sa jeune voisine Erika daigne s'intéresser à lui. Fasciné par cette étrange petite personne, Thomas abandonne sa réserve, sa sagesse et sa prudence…

Blackmail est un très beau roman sur les difficultés de l’adolescence et il démontre que l’écriture peut parfois résoudre beaucoup de problèmes.

Stéphanie enseignante

 

v 3e v


 

images.jpgChaque soir à 11 heures

Malika Ferdjoukh

Flammarion, 2011, 13€

 

Willa vit tantôt chez son père, artiste, coureur de jupons, jeunes de préférence, tantôt chez sa mère qui s’occupe de l’élection des miss. Willa se trouve insignifiante, et pourtant le beau Iago pose les yeux sur Willa, et c’est son premier grand amour. Willa partage son temps entre Iago, et sa sœur Fran, sa meilleure amie ; ils sont riches, vivent dans un palace à Paris, et la soirée d’anniversaire de Fran, dans ce palace va bouleverser la vie de Willa. Elle rencontre Edern, bizarre, étrange, séduisant, qui après l’avoir entendu jouer du saxo lui propose de venir chez lui pour accompagner sa jeune sœur pianiste. Et le roman, qui semblait n’être qu’une histoire d’amour bascule dans une horrible histoire policière.

La famille d’Edern vit dans une vieille maison à Montmartre, pleine de pièces mystérieuses, de couloirs sombres inquiétants. Mais Marni, la petite pianiste est tellement drôle et touchante que Willa, revient. Et puis, victime de deux tentatives de meurtres et conquise par Edern, Willa décide d’aller jusqu’au bout pour lever le voile sur tous les mystères qui entourent la famille. Et puis qui veut la tuer ?

Un roman d’amour, un thriller, une histoire fantastique, Chaque soir à 11 heures, c’est tout cela. On commence le roman et on ne peut le lâcher…

C’est un roman de Malika Ferdjoukh comme on les aime. Il y a des clins d’oeil, des références, de l’humour. Tous les personnages sont attachants.

Annie L’Oiseau lire


 

9782203047204.jpgLe carnet rouge

Annelise Heurtier

Casterman, 2011, 12€

 

Marie a 16 ans, est lycéenne, vit seule avec sa mère dans la banlieue de Lille, a des traits asiatiques.  La question de ses origines l’a toujours profondément intriguée. Mais sa mère a toujours refusé de la renseigner. Ne pouvant parler à sa mère, elle se confie souvent à son meilleur ami.

Un homme âgé la suit, l’aborde dans la rue et lui confie un mystérieux carnet rouge qui représente l’histoire de sa grand-mère népalaise, Sajani. Cette dernière, décédée depuis, était dans son enfance une « Kumari », c’est-à-dire une jeune fille considérée comme l’incarnation de la déesse. Selon la tradition et jusqu’à ce que le sang coule, cette « Kumari » sera traitée comme une princesse. Ensuite, elle sera remplacée et retournera dans sa famille. Le problème est que Sajani n’a rien appris, elle a toujours été servie. Elle n’a pas supporté cet état et a quitté sa famille. Elle a alors été repérée par un homme qui l’a bichonnée pendant un certain temps puis l’a envoyée dans un bordel où elle est restée pendant cinq ans. C’est grâce au grand-père qui vendait de la nourriture dans une petite échoppe proche qu’elle a pu sortir de cette situation. Elle était enceinte : c’est ce que la mère de Marie ne supportait pas.

Roman qui alterne le récit de Marie et de sa vie actuelle et le journal de Sajani sa grand-mère népalaise qui aborde ce pan de la culture népalaise et les conséquences dramatiques qui en découlent. Captivant. Deux  récits d’adolescente à deux  générations de différence. -  Récits à la première personne tout en finesse et en délicatesse.

Anne-Marie BDP


 

En-fuite.jpgEn fuite

Thierry Robberecht

Syros, 2011, 13€

 

Matthieu (9 ans) et sa sœur (3ans) sont enlevés par leur père qui ne supporte plus de voir ses  enfants que deux week-ends par mois suite à un divorce. S'ensuit une vie de cavale aux quatre coins de la France, cachés dans des cabanes ou caravanes abandonnées. Ils ne possèdent presque rien. Le père, cependant, s'attache à faire la classe à ses enfants. Il trouve des petits boulots qui leur permettent tout juste de se nourrir. Cela dure huit ans avec  peu de répit, une crainte permanente d'être retrouvé par la police et, pour les enfants, le souvenir constant d'un amour maternel dont ils ont été privés brutalement. Bien que victimes, le frère et la sœur ne trouvent pas la force d'échapper à leur père car ils redoutent les conséquences dramatiques que cela entraînerait (emprisonnement). Cette vie de fuite semble sans espoir mais un évènement déterminant va se produire.
Ce récit (raconté par Matthieu) est palpitant et bien mené. Le ton juste rend vraisemblable cette histoire librement inspirée d'un fait divers.

Un suspense qui  tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

Sylvie Médiathèque de Bernay


 

la-guerre-de-catherine-2135272-250-400.jpgLa guerre de Catherine

Julia Billet

Ecole des Loisirs, 2012, 14€80

 

Ce qui nous reste de ce roman lorsqu’on le ferme, ce sont toutes les émotions qui nous ont accompagnés tout au long du récit. Catherine vit dans une école à Paris, elle est sans nouvelles de ses parents, mais cette école de liberté, de respect de l’enfant lui permet de s’épanouir, elle y rencontre l’amitié et grâce à Pingouin, un adulte passionné de photo, découvre ce qui sera sa raison de vivre « la Photographie ». Mais un contrôle de la milice nécessite la mise à l’abri des enfants juifs de l’école, ils doivent  changer de nom et à fuir vers la zone libre. Catherine deviendra Rachel. Trois années de fuite, de rencontres, de déchirements, et toujours son Rollei ne la quitte pas. Non seulement elle veut témoigner comme elle l’a promis à Pingouin, mais toujours elle veut saisir l’émotion et son exigence nous fait partager ce qu’elle ressent. Julia Billet s’inspire de l’histoire de sa mère, et si elle a pris des libertés avec la réalité, beaucoup de personnages ont vraiment existé, ainsi que l’école et sa pédagogie nouvelle.

Je ne me souviens pas avoir ainsi compris, ressenti, ce que vivaient les enfants, abandonnant leur identité, fuyant de famille en famille, la peur toujours présente.

Annie L’Oiseau lire


 

americain.jpgMon père est américain

Fred Paronuzzi

Thierry Magnier, 2012, 9€30

 

Léo était un ado sans problème jusqu’à ce qu’il découvre que sa mère lui a menti, et, il a bien l’intention de lui pourrir la vie pour qu’elle lui dise la vérité.

Une vérité difficile à dire, mais qu’elle finira par lui révéler. Son père existe, vit en Amérique…dans les couloirs de la mort.

Voilà, Léo sait; mais que faire maintenant. Rejeter ce père… l’ignorer… lui écrire. Et une correspondance s’installe entre Léo et Benjamin, son père. Une correspondance faite d’hésitation, puis de compréhension et enfin d’amour. Léo comprend et s’attache à Benjamin que les années de prison ont changé. Par quelques lettres par  bribes, Benjamin fait découvrir à Léo et à nous lecteurs, l’horreur, l’inhumanité qui règne dans ces couloirs de la mort.

Et pourtant ce roman n’est pas « plombant ». il y a l’espoir, une avocate qui se bat pour Benjamin, et puis l’amitié de Yannis toujours présent et la découverte de l’amour avec Esther.

Annie L’Oiseau lire


 

SWING-A-BERLIN_ouvrage_large.jpgSwing à Berlin

Christophe Lambert

Bayard jeunesse, 12€50

 

Swing à Berlin, ou comment le Reich a tenté de récupérer la musique « dégénérée » et de la détourner.

1942, l’Allemagne commence à essuyer des revers. Il faut maintenir le moral du peuple et la musique de Wagner ne répond pas à ce besoin, alors Goebbels demande à Wilhelm Dussander, un pianiste de Jazz retiré du monde de la musique depuis que les musiciens juifs de son groupe ont été arrêtés de former un orchestre de jeunes musiciens capables de jouer de « la musique fortement rythmée » dans toute l’Allemagne. Dusander parcourt l’Allemagne en compagnie d’un sbire de Goebbels, à qui il tient tête, il veut de vrais musiciens. Enfin, un groupe est constitué, que les répétitions et l’entrainement physique intensif vont souder. Enfin prêts, ils vont de ville en ville, mais sillonner l’Allemagne c’est découvrir l’horreur du nazisme et il est difficile de rester neutre.

Ils aideront, Hans et Sophie Sholl, résistants de la Rose blanche, mais ce n’est pas sans risque.

Une fiction, nous dit l’auteur, mais, qui s’inspire très librement de deux groupes ayant réellement existé, et cela nous donne un roman passionnant qui se lit d’une traite et nous ouvre les yeux sur ce qu’est l’embrigadement et sur les moyens mis en œuvre par le Reich pour endormir la vigilance du peuple allemand.

Annie L’Oiseau lire


 

blue-cerises-l-ange-des-toits.jpgBlue Cerises, L'ange des toits

Sigrid Baffert

Jean-Michel Payet

Maryvonne Rippert

Cécile Roumiguière

Milan, 2011, 10€50

 

Quatre amis, quatre personnalités, quatre destins, pour quatre auteurs ! Sigrid Baffert, Jean-Michel Payet, Maryvonne Rippert et Cécile Roumiguière se sont réunis pour nous offrir « Blue Cerises », chacun incarnant un personnage.

 

.Violette, qui  va passer ses vacances loin des « Cerises » avec son grand-oncle Ernesto en pleine cambrousse dans le sud de la France. Mais elle y croisera Constant, plus vieux, plus mûr, peut-être trop ?

.Zik, qui s'évade en contemplant Paris des toits, où elle croisera un ange. A-t-elle rêvé ce concert dans les catacombes de Paris où il l'a attiré ?

.Satya, élevé par ses grands-mères  après le décès de ses parents. Il croisera la route d'Indiana lors d'une soirée. Il n'aura alors de cesse de vouloir la connaître, la comprendre, alors qu'elle ne fera que jouer avec lui et s'enfuir. Mais il y a des destins auxquels on ne peut échapper.

.Amos, son père doit être muté sur un autre continent. Vivre loin des « Cerises » et de l'envoûtant Lucas ? Impensable ! Et qui est l'inconnu qui téléphone tous les jours ? Sa mère partie sans jamais donner de nouvelles ?

 

Et puis il y a Olivia, un secret qui les réunit tous.

 

Ce premier tome nous met l'eau à la bouche. Les auteurs nous dévoilent des personnages aux caractères différents mais complémentaires.

Un roman à quatre mains réussi !

 

Charlotte L’Oiseau lire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15 janvier 2011

Rencontres Dévoreurs 2011

Les rencontres Dévoreurs sont de retour !

Cette semaine, ce sont Claire UBAC et Claire CLEMENT qui se sont prêtées au jeu et sont venues à Evreux pour échanger avec les elèves : des séances hautes en couleurs !

En voici quelques photos :


Claire CLEMENT a rencontré les élèves du collège Marcel PAGNOL à GRAVIGNY :

DSC03086.JPG

DSC03101.JPG

DSC03092.JPG

DSC03099.JPG

 

Claire UBAC en visite à la Médiathèque d'Evreux :

Ubac 2.JPG

 

DSC03122.JPG

 

Ubac 3.JPG