Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juin 2016

Concert de soutien

com concert.jpg

Réservez, venez nombreux

Et toujours pour nous aider

https://fr.ulule.com/loiseaulire-transmission/supporters/

 ou à la librairie

21:44 Publié dans animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, livre, lecture

14 juin 2016

Soirée Federico Garcia Lorca

Une soirée conviviale, enrichissante

 

DSC01950.JPG

On s'installe, on attend

 

On écoute

 

DSC01947.JPG

La première dédicace D'Anne Jaillette

DSC01978.JPG

DSC01976.JPG

 Et, n'oubliez pas, pour que l'Oiseau lire continue à vous enchanter

nous attendons votre aide

sur

https://fr.ulule.com/loiseaulire-transmission/

28 mars 2013

Un peu de poésie !

 

lecture,poésieDans ma maison

Simon Martin

Images de Jacques Bibonne

Editeur Cheyne

Collection Poèmes pour grandir

15€


 

Qu’il est difficile de parler d’un texte poétique qui vous a touché, émue. Après la lecture on reste sans voix. Dans ma maison est de ces textes.

La maison témoin de la vie, du temps qui passe, des émotions, elle accueille, protège, entoure. C’est elle qui nous restitue, les sensations, les moments de bonheur. Elle est le pilier de la vie.

« Quelle que soit la saison

ma maison tient tête aux vents

aux orages aux brulures du soleil

 

Elle fait le dos rond sous la pluie

Même la neige ne lui fait pas peur

Quand la nuit tombe sur ma maison

les murs entourent ton corps

comme une couette bien chaude

 

Rien ne pourra jamais t’arriver »

 

Les illustrations à l’aquarelle illuminent le texte

 

Annie Falzini

21 mars 2013

Quelques coups de coeur

 

faismoipeur.jpgFais-moi peur

Malika Ferdjoukh

Médium Ecole des loisirs

9,40 €

 

Un homme Monsieur N « Comment décrire ses yeux redoutables, plus glaçants que le vent, plus saisissants que l’hiver ? Cette expression que les enfants n’avaient jamais vue sur aucun visage et ne reverraient jamais ailleurs, qui les recroquevilla à l’intérieur d’eux-mêmes. Un masque de haine qui faisait penser aux fusils, à la guerre, aux cauchemars, aux malheurs. » Le chemin de cet homme va croiser celui des enfants Mintz. C’est la veille de noël, les parents sont sortis, les enfants profitent de cette soirée exceptionnelle, plus de contraintes, ils peuvent faire ce qu’ils veulent.  Joie des enfants, inquiétude des parents, pressentiment fondé de Mamido la grand-mère. En effet, le danger est là en la personne de Monsieur N. Cet homme qui rêve de race pure, ne supporte ni les juifs, ni les arabes, ni les êtres faibles et diminués. Le destin, une lettre portée par le vent, fait qu’il met tout en œuvre pour « exterminer les enfants Mintz : ces juifs, ces youpins…Un livre fort, qui se lit d’une traite en laissant un sentiment de malaise, oui, le mal rode encore aujourd’hui. Et pourtant, même si, la peur est toujours présente, c’est aussi un roman plein d’humour, on ne peut s’empêcher de rire aux bêtises des enfants. Un roman paru en 1995 qui n’a pas pris une ride, à lire ou relire de toute urgence.

Annie

 

Annie

 

2741983229.jpgWonder

R. BALACIO

Pocket Jeunesse

17,90 €

August est né avec une malformation faciale, malgré de nombreuse opérations il a gardé un visage repoussant, qui surprend, fait peur, en deux mots, il est horrible. Protégé par ses parents, il n’a pas jusqu'à présent été scolarisé, mais il a 10 ans et rentre au collège.

Je pense qu’il est inutile de vous décrire la réaction des autres collégiens, leur attitude, leur mesquineries, leur violence, sa mise à l’écart, ce qu’il ressent.

Ce qui est intéressant dans ce roman c’est que sa construction permet  de prendre conscience de ce que chacun ressent. Bien sûr c’est souvent August le narrateur, mais quand  Via sa grande sœur prend la parole c’est un moment fort qui nous fait ressentir ce que vivent les proches d’August, et il y a Summer qui s’assoie prêt d’August d’abord par pitié, et puis cette pitié va se transformer en amitié ; Et surtout il y a Jack le plus proche d’August, qui pourtant un jour dira « si j’avais une tête comme ça, je pense que je me suiciderai » Malgré ces paroles ils reconstruiront leur amitié, ce qui leur causera  bien des ennuis.  C’est un livre fort qui vous met dans la peau d’August mais aussi de son entourage, même si la fin est un rien optimiste.

Annie

 

affiche.jpgNox, ici-bas (1)

Yves Grevet

Syros

16,90 €

Sous le nuage toxique : la nox, où les rayons du soleil n’atteignent pas les Hommes qui y vivent, il faut pédaler pour produire de l’électricité et économiser son souffle pour économiser sa vie. Mourir est une des seules choses faciles, de maladie, usé par le travail ou sur le chemin de la milice.

Pendant qu’en haut, où il suffit d’un interrupteur pour obtenir  la lumière, les riches vivent au soleil inconscient du monde d’en bas.

Mais que se passerait-il si des adolescents, pour vivre leur vie, se mettaient à enfreindre les règles ?

 

 

06 septembre 2012

coup de coeur sélectionné

Oui. La Guerre de Catherine est dans la sélection des dévoreurs, sélection, que vous trouverez sur notre site : http://www.loiseaulire.fr/