Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 août 2010

Sélection des Dévoreurs 6e

 Aggie change de vie.jpgAggie change de vie

Malika FERDJOUKH, Ecole des loisirs, 8.50€

Aggie vit dans la rue et est la reine de la débrouille. Avec son ami Orin et son chien Mister Bones, elle a mis au point un numéro pour détrousser les riches passants. Alors qu'ils tentent de voler un détective privé, Pemberton Rushworth, celui-ci ne se laisse pas faire et les poursuit. Il propose à Aggie un marché : celle-ci ressemblant, de par sa chevelure rousse, à Margaret, enlevée cinq ans plus tôt, il s'agit de la remplacer auprès de sa famille. Elle se retrouve dans un milieu très riche, sympathise avec sa cousine. Tout se passe bien jusqu'à ce que tout soit dévoilé. Aggie l'apprend par hasard en écoutant un entretien entre son riche oncle et un visiteur. Elle pense que tout est fini pour elle, elle fuit et retrouve sa rue et son ami. C'était compter sans son oncle qui avait deviné la vérité depuis longtemps mais qui souhaite qu'Aggie fasse partie de la famille.

Aggie est la sœur de Minuit cinq, autre enfant des rues.

Roman facile à lire de par ses dialogues, des rebondissements réduits à l'essentiel. Une lecture plaisante.

Anne-Marie HALOCHE, BDP


 le rire de milo.jpgLe rire de Milo

Eglal Errera, Actes Sud Junior, 6.50 €

Irène, une fillette de 11 ans a décidé de tout nous raconter, et l’histoire qu’elle nous raconte commence par l’arrivée de Milo dans la famille. Milo, l’ami cultivé, exubérant, gai, drôle, « le rire de Milo ». Mais, Milo l’ami indispensable tombe malade et ne se remet pas. Pour le sauver, une seule solution : trouver Samir. Samir, laissé au pays. Pour sauver Milo, Irène et son père partent pour le Caire. Plaisir du voyage, de la découverte des lieux racontés par Milo et inquiétude : Où est passé Samir ? Heureusement le rire de Milo dénouera le problème.

Milo retrouve son ami, son amour et Irène découvre que deux hommes peuvent vivre un grand amour. Non ce n’est pas un livre sur l’homosexualité, elle est juste suggérée, mais c’est un beau grand roman sur l’amour et l’amitié. Un roman gai et plein de vie.

Annie, Libraire

 

 Aziz, escalier D, appartement 27.jpgAziz, escalier D, appartement 27

Marion BATAILLE, Milan jeunesse, 5.70 €

Dans un récit à la première personne, Aziz, un gamin de la cité, raconte avec beaucoup de simplicité, de lucidité et d’humour : ses difficultés à l’école, sa famille, son amitié avec Nordine et sa rencontre avec Jade qui va tout changer…

Je m’appelle Aziz, j’ai 12 ans, j’habite à Paris, dans une cité du XXe. A l’école, je ne suis pas un crack, mais j’ai toujours kiffé les conteurs, les écrivains, ceux qui réfléchissent sur la vie. Et je fais comme eux : je raconte ce qui m’arrive dans de petits carnets. Mon immeuble, mes copains Nordine et René, les amours de ma sœur Samia. Et puis mon secret, la petite nouvelle Jade. Mais chut…

Anne-Marie, BDP de l'Eure

 

La petite Caillotte.jpg  La petite caillotte

Claire CLEMENT, Bayard jeunesse, 10.90 €

Line a perdu sa mère peu après la naissance de Titou, son petit frère. Elle a mis du temps à l’aimer ce petit frère, et maintenant elle est prête à tout pour le garder. Son père et son frère aîné, Tony n’arrive pas à aimer Titou, ils essaient d’oublier dans l’alcool. Line se sent seule. Heureusement, dans la montagne, son refuge, elle découvre un ours. Malgré le danger elle le nourrit. Il se laisse approcher. Aidé de Simon, qui va devenir son ami, elle fera tout pour le protéger des braconniers. Ce roman qui séduira les lecteurs, à cause, ou grâce à l’ours, est surtout un roman sur le deuil, la reconstruction, l’amour fraternel et l’amitié.

Annie, Libraire

 

 la colère des macgregor.jpg La Colère des Mac Gregor

Thomas LAVACHERY, Bayard Jeunesse, 11.90 €

Nelson de Trieu vit paisiblement à Bruxelles, entouré de sa mère et de son père atteint d’une maladie rare : la sensitivité.

Comme d’habitude il passe quelques jours de vacances, un peu à contre cœur, chez sa grand-mère. Mais cette fois-ci c’est différent en effet il découvre avec surprise dans le grenier un secret de famille bien étrange !

Malheureusement la maison est vendue et les nombreux objets du grenier sont dispersés. Nelson n’a plus qu’un seul objectif : tous les récupérer. Il sera aidé en cela par Victoria, vieille dame très dynamique.

Commence alors une recherche effrénée parsemée d’embûches, de personnages inquiétants et de belles rencontres.

Le jeune garçon réussira-t-il à délivrer ses ancêtres de la malédiction qui pèse sur eux et à calmer définitivement la colère des MacGrégor ?

Naïma OUARTI, enseignante

 

 le plus vieux de la classe.jpg Le Plus vieux de la classe

Irène COHEN-JANCA, Rouergue, 6 €

Cette rentrée des classes ne se passe pas du tout comme John l’espérait. Celui que tout le monde remarque, c’est le vieux, le grand, celui qui, au milieu de la cour, est le centre des moqueries. L’action se passe au Kenya. Zéfania, le grand, est un adulte, l’école vient d’être déclarée gratuite pour tout le monde, y compris les adultes. Et Zéfania veut apprendre à lire pour devenir policier et nourrir convenablement sa famille. Mais difficile d’aller en classe chaque jour quand on est un cultivateur et qu’on a charge de famille.

À travers les yeux de John, le narrateur, le lecteur découvre peu à peu la personnalité et le quotidien de Zéfania et prend conscience des conditions difficiles de la vie dans le désert Kenyan. Un roman court qui s’adresse à des lecteurs plus jeunes que dans la collection DoAdo, une écriture simple, pour un roman fort, comme dans de nombreux romans de la collection DoAdo. Voilà peut-être la ligne éditoriale de cette nouvelle collection.

Annie, libraire

 

 On dirait le Sud.jpg On dirait le sud

Dominique BRISSON, Syros, 5.95 €

Petite échappée bucolique pour une maman artiste, virée de sa place de vendeuse, et son fils qui ne cesse de se battre au collège. Direction : le Sud ! Ils y découvrent une autre vie, d’autres paysages et l’occasion de méditer. Un roman qui se lit très facilement.

Delphine BLAISE, BDP

Les commentaires sont fermés.