Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 décembre 2009

Une nouvelle sirène

une sirene chez les hommes.jpgUne sirène chez les hommes

Mimei Ogawa, illustrations Komako Sakai

Ecole des Loisirs, 13,50 €

Une sirène idéalise la vie des hommes au point de leur donner son nouveau né. Dans un premier temps son rêve se réalise. L'enfant sirène est recueilli par un vieux couple qui l'élève avec amour. En grandissant, elle décore de coquillages les bougies  que les marins achètent aux vieux, pour les brûler au temple avant de prendre la mer. Bougies qui portent chance aux marins qui viennent de plus en plus nombreux. Tout semble aller pour le mieux, pourtant la petite sirène se languit de la mer, mais elle ne veut pas faire de peine au vieux et à la vieille, alors, elle reste.

Mais, un jour, un homme propose de l'argent, beaucoup d'argent, pour acheter la sirène afin de la vendre à un cirque. Le vieux et la vieille acceptent, les supplications de l'enfant sirène n'y change rien. Elle est emmenée, arrachée. Une première tempête, puis toutes celles qui se succèdent nuit après nuit verront la fin de cette histoire, illustrée avec tout le talent que l'on connait à Komako Sakai. Ses illustrations  traduisent admirablement toute l'émotion créée par ce récit.

Annie Falzini

Les commentaires sont fermés.