Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 août 2008

Un livre pour la route

C’est les vacances! Alors vous avez le temps de lire...

Partez avec :

Seul sur la mer immense

Michael Morpurgo

Gallimard Jeunesse – 14,90€

seulsurlamerimmense.jpg

 

      A la fin de sa vie, un homme raconte… A 6 ans, en 1947,  il a été, comme quelques 10 000 enfants, embarqué sur un bateau pour l’Australie. C’est ainsi qu’il arrive au ranch Cooper où, sous prétexte de mener les orphelins qu’il accueille vers le « Seigneur », Piggy Bacon les traite comme des esclaves. C’est la période la plus noire de la vie d’Arthur. Heureusement il y a Marty, compagnon d’infortune qui l’aide à survivre, à garder l’espoir, et la clé porte-bonheur que lui a confié Kitty, sa sœur, avant qu’ils ne soient séparés. Puis il y a la fuite avec Marty et leur séjour chez tante Megs, ferme et tendre, elle va les éduquer, leur apprendre à lire, à fabriquer des bateaux miniatures, leur donner l’amour de la mer, et lorsqu’elle pense qu’Arthur et Marty sont prêts à vivre leur vie, elle leur trouve du travail sur un chantier naval. Ils vivent tantôt sur le chantier, tantôt sur la mer, jusqu’à la mort de Marty. Et puis il y a la guerre du Vietnam, le désespoir, l’hôpital et la rencontre de Zita, et, enfin, le bonheur. Avec son beau-père, il construit des bateaux, et promet à sa fille, Allie, qu’ensemble, à bord du bateau, le Kitty IV, dont il a réalisé les plans, ils iront en Angleterre, à la recherche de sa sœur Kitty. Mais Arthur meurt sans avoir eut le temps de tenir sa promesse. Allie ira jusqu’au bout du rêve de son père. A bord du Kitty IV, elle part seule sur la mer, et c’est grâce aux mails qu’elle envoie à sa mère et à son grand-père que nous suivons son aventure, une formidable traversée en solitaire.

Un roman si riche, si dense, qu’il est difficile à raconter. Comme toujours, Michael Morpurgo nous fait voyager, nous fait réfléchir, nous transporte. A partir d’un fait historique qui a bouleversé la vie de milliers d’enfants,  il invente une aventure humaine extraordinaire.

Annie

Les commentaires sont fermés.