Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 décembre 2016

noel

 Quelques livres de Noël

(sans père Noël, ou presque)

DSC00994.JPG

D'une rive à l'autre - texte de Cécile Roumiguière - illustrations Natali Fortier

Editions A pas de loup - 16,00€

Les Geniès et les Dourdou vivent de chaque côté de la rivière,  fâchés depuis des années, ils ne s'adressent pas la parole. Les enfants, Elise et Pierre savent où se retrouver, quand le temps le permet ils ne s'en privent pas. On est en 43, Elise raconte à Pierre qu'une femme s'est installée chez eux,qu'elle se nomme Sarah, mais qu' on doit l'appeler Marie, et dire que c'est une cousine. Marie devient la confidente et l'amie d'Elise .L'hiver s'installe, les enfants se voient moins, le ventre de Marie s'arrondit. Le 24 décembre arrive, Pierre et Elise, comme tous les enfants pensent à leurs cadeaux, ils sont heureux, ils pourront s'entrevoir à la messe de minuit, mais : " il fallait bien que cela arrive. On va manquer la messe, tu verras ! " Hé oui, le bébé de Marie veut naître en cette nuit de noël.

C'est la mère Dourdou, l'accoucheuse du village qui aidera à la naissance. C'est ainsi que les deux familles manqueront la messe de minuit, mais oublieront leur querelle.

« Pour votre « cousine » on ne dira rien vous savez. Des cousines comme ça, tout le monde devrait en prendre soin par les temps qui courent »

Les illustrations de Natali Fortier accompagnent avec douceur ce texte. - Annie - 

Merci aux éditions A pas de loup d'avoir réédité cet album paru sous le tire Entre deux rives, Noël 43

DSC00995.JPG

DSC00996.JPG

DSC00974.JPG

Le Noël de Maître Belloni - texte de Hubert Ben Kemoun - illustrations - Olivier Desvaux

Editions l'élan vert - 13,90€

 Un texte d'Hubert Ben Kemoun paru en 1996 que nous retrouvons avec bonheur, il était illustré par Isabelle Chatellard. Cette fois c'est Olivier Desvaux qui donne vie aux marionnettes. C'est la veille de noël, le vieux marionnettiste est couché grelottant de fièvre, il fait froid, dehors tout est blanc de neige, dans l’âtre le feu s'est éteint et il n'y a plus de bois pour le rallumer. Les marionnettes se lamentent, sans maitre Belloni elles mourront. La belle au bois dormant est la première à réagir : « A celui qui m'a donné la vie , et sait si bien me faire danser, je donne mon bras droit ! » Et chacun offre au feu un morceau de lui même. « Ce fut un feu magnifique » A son réveil, guérit, maître Belloni, comprend ce qui s'est passé. « Toute la nuit, il tailla, ponça, colla et emboîta...des jambes, de mains, des pieds, des joues.... » Grâce au nez de Pinocchio et à la magicienne Uzi tout se termine par un festin, et  « On dit que, c'est en souvenir de cette nuit étrange et belle qu'on mange une bûche à Noël, et que parfois elle a le goût si agréable, si délicat de la châtaigne. » Les illustrations d'Olivier Desvaux accompagnent merveilleusement le texte. On y sent le froid de l'hiver, la nuit sombre et froide, et puis, soudain le rougeoiement du feu. Des peintures à l'huile qui donnent vie au texte.

Annie

 

DSC00975.JPG

DSC00978.JPG

DSC00989.JPG

Les Palsou. Un conte de Noël d'André Bouchard

Editions Seuil jeunesse -13,50€

Toujours nous apprécions les albums d'André Bouchard et celui-ci, peut-être plus que les autres.

C'est l'histoire de la famille Palsou, leur vie, leur quotidien racontée par les enfants. Un texte simple, vivant, gai, la vie de tous les jours. Les illustrations montrent des enfants plein de vie, souriants, vêtements de couleurs vives mais, sur les mêmes grandes pages, à la plume, sans couleurs, ont voit ce que les mots ne disent pas. La réalité de leur vie de tous les jours « Avec six bouches à nourrir, faut faire les courses souvent ! Alors on va au marché. » le marché, oui, ramasser ce qui est laissé, jeté...Leur quartier, plein de recoins et de cachettes, un bidonville...Les enfants s'amusent mais les adultes sont accablés, alors s'ouvre l'école du rire, mais, pour rire il faut avoir le ventre plein. Heureusement avec « cocotte magique » offerte par le jovial Monsieur Nicolas, « Noël sera une énorme rigolade » Un repas partagé et les adultes s'habillent de couleurs , mais l'on peut aussi pleurer de joie .

La dernière page nous dévoile le métier de monsieur Nicolas, l'avez-vous deviné ?

Une vraie réussite à partager.

Annie 

DSC00990.JPG

DSC00991.JPG

DSC00992.JPG

DSC00993.JPG

Mais n'oubliez pas ces quelques titres (avec des pères Noël) qui continuent de réjouir les enfants  

DSC00999.JPG

 DSC01000.JPG

DSC00998.JPG

Oliviers Desvaux à la librairie

DSC02267.JPG

Et pour écouter l'émission présentant les livres sur la radionPrincipe actif

c'est ici

podcast-loiseau-delire-noel.mp3

 

Les commentaires sont fermés.