Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 novembre 2016

Poésie avec Mélanie Leblanc

 

Vendredi 18 novembre

à 19 heures

Rencontre avec Mélanie Leblanc

pour ses deux premiers livres !
Des falaises chez Cheyne éditeur et Ephéméride, livre CD chez les Venterniers.

La jeune poétesse lira quelques poèmes

 

DSC00964[1].JPG

le corps des falaises

 

   empreintes de temps

 

une couche de silex

         pour chaque année noire 

 

DSC00966[1].JPG

     novembre

 

         il y a du vent

            des tas de vent

                            qui font des tas de feuilles

                  et on saute dedans

      on y glisse

           on s'y enfonce

animal

                        on se met à l'abri         

             vent nous blottit

               l'un contre l'autre

                toujours plus près

                  on cherche le chaud 

 le secret

   l'intérieur

 

       vent dehors

      balaie tout

    fait place

                            c'est le grand dénuement 

                   ce qui fut n'est plus

                    on respire plus grand

                      vent dans les cheveux

                       chasse pensées mortes

      aidé du sel

               il rince les plaies

              et parfois même

         il rince le ciel

              s'ouvre un repos

un vide

       petit à petit

       tout ralentit

 

           on a beau dire

           ça pèse parfois

      à nos pieds

                             les os des feuilles craquent

             dans les flaques

             feuilles confettis

                    un lendemain de fête

                 un mois dimanche

 

           quand soudain 

                                le ciel couvercle s'ouvre enfin

                           dans le vent de novembre

 

           Nous vous attendons nombreux. Soirée sur réservation

 

Je ne saurais vous dire l'émotion, les sensations que j'ai ressenties à la lecture de ses poèmes. J'ai marché dans ses pas, senti le vent dans mes cheveux, les galets roulant sous mes pieds.  J'ai aimé ses mots, sa façon de les dire, de les murmurer.

 

Les commentaires sont fermés.