Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 août 2014

Camille Claudel

 DSC00502.JPG

 

Camille Claudel, la sculpture jusqu'à la folie

Rolande Causse, illustration de couverture Georges Lemoine

Edition Oskar. Art et société  9,95€

Et

Cœur de pierre, Camille Claudel et Rodin

Marie Sellier

Nathan 5,20€

 

Ces deux livres sont restés longtemps sur ma table de nuit, deux livres de deux auteurs que j'apprécie, Marie Sellier et Rolande Causse, mais deux livres pour une femme, une artiste, Camille Claudel, que j'admire et, la peur d'être déçue m'en faisait retarder la lecture. Deux textes qui se complètent. Rolande Causse nous livre une biographie documentée, émouvante de l'artiste, sa vie, sa famille, son amour pour Rodin et son œuvre. Et puis la folie qui peu à peu la gagne. Elle se sent menacée, et Paul, son « petit Paul » va la faire enfermer, il lui rendra peu de visite, sa mère aucune. Après avoir sculpté, créé des merveilles, Camille a été enfermée 30 ans et est morte de faim en 1943.

Avec Marie Sellier on retrouve Camille Claudel au moment de la mort de son père qu'elle apprend par une lettre, lui seul la protégeait et avait empêché son internement.

 

Camille est dans son dernier atelier, elle ne s'alimente plus, elle boit, brise ses sculptures. Dans le même immeuble une famille bourgeoise vient d'emménager. A travers leurs yeux, on rencontre Paul, célèbre, pressé de se débarrasser de Camille pour vite repartir, Rodin dont on devine l'admiration qu'il a pour Camille, l'amour qu'il a eut pour elle et la fascination qu'il continue d'exercer sur les toutes jeunes filles.

Annie

Retrouvez et commandez
les livres sur notre
site www.loiseaulire.fr

Les commentaires sont fermés.