Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 janvier 2014

Le chat aux yeux d'or

 

LE-CHAT-AUX-YEUX-D-OR_ouvrage_large.jpgLe chat aux yeux d'or
Silvana De Mari
Bayard Jeunesse
12,90€

 

Leila vit sa première journée au collège, et c'est l'horreur. Elle arrive en retard, tee-shirt taché, chaussettes dépareillées, et puis elle est grosse. Les moqueries fusent. Et de plus, elle vient de

 

Santarosa, l'école de tous les réfugiés, de tous les miséreux. La liste des fournitures, inutile de l'écrire, sa mère ne pourra les acheter. Le découragement est proche. Mais pour une promesse faite à Myriam qui ne peut fréquenter le collège, Leila s'accroche, supportant les quolibets et les remarques acerbes des professeurs. Mais, grâce à un chat qu'elle nourrit, un chat famélique, tout écorché, au regard magnétique , un jour tout changera, le regard des autres enfants ne sera plus le même, il s’installera une solidarité et même une amitié. Et puis, pour le bonheur, il y a Fabuleuse, la petite chienne que Leila à recueillie, qui, le soir l'aide à combler sa solitude dans l'attente de sa maman. Plus de grignotages pour combler la solitude, mais de longues balades dans la nature.

 

Un soupçon de fantastique pour un roman ancré dans l'atroce réalité de la pauvreté, de l'exclusion. Avec Leila nous sommes confrontée aux inégalités sociales, même si les enfants n'ayant pas de soucis pour vivre, ne sont pas pour autant heureux, hé oui, difficile de réaliser le rêve de ses parents. Silvana De Mari aborde aussi les violences faites aux femmes, et aux petites filles africaines, même en Europe.

 

Écriture et lecture sont également au centre de ce récit vivant, prenant qui je l'espère séduira de nombreux lecteurs.

 

Annie Falzini

 

 

Retrouver et commander
les livres sur notre site

 

 

Les commentaires sont fermés.