Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juillet 2007

Isayama

dcc7726a3f35550b1ee06cc68f2e47cd.jpgde Pierre BOTTERO, illustrations Jean-Louis THOUARD - éditions Milan jeunesse - 12.90 €

Isayama, la titanesque, Isayama, le rêve de géants en quête d’étoiles,  l’un la contemple, d’autres tentent de la gravir.
Depuis qu’il est né, Kwaï a vu, dans son coin de Mongolie, les caravanes se succéder tous les quatre ans, à l’assaut de la montagne imprenable. Nul n’a jamais atteint son sommet.
Certains avaient la force mais pas le respect et ceux-là passent sans un regard vers le spectateur, dans le faste de leur caravane immobilisés, plan rapproché et  contre plongée disent tout de leur superbe.
D’autres possédaient la force, le respect mais pas le doute ; si ceux-là ne nous regardent pas c’est parce que, ténébreux, ils avancent tête baissée et leurs corps envahissent le cadre.
Le dernier enfin portait en lui la force, le respect, le doute. Celui-là, si sa tête à son retour se baisse, c’est pour dissimuler une larme, il lui manquait un grain de folie pour réussir.
Dans la steppe démesurée et sous le regard serein de son arrière-grand-mère luna, Kwaï dit « Moucheron » reste, les observe, apprend et, entre deux, mange des galettes de riz.
Immobile au bas de la montagne, au fil des ans –et passe le regard de luna, et cessent les galettes- il apprend à devenir un homme capable de gravir Isayama. Là-haut, tout là-haut –l’horizontale steppe cède la place à la verticale montagne- après les rocs acérés, l’attend le dernier clin d’œil de luna…

Isayama, un récit initiatique, un conte de sagesse ? Une virevolte de dessins à l’encre qui se joue des plans et cadrages ? Tout cela à  la fois et surtout un album qui dit le désir de dépasser ses limites parce qu’à la semelle un grain de folie est accroché.

 

Béatrice ADDED, les îles Indigo

16:15 Publié dans dernières lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : contes

Les commentaires sont fermés.